Synode 2018 : Kesako?

Un synode est une rencontre d’évêques du monde entier autour du Pape sur une question d’actualité. Après celui sur la Famille, le Pape a souhaité ouvrir le prochain sur : Les jeunes, la foi et le discernement des vocations.

Dès janvier 2017, le Pape François a indiqué que pour ce synode les jeunes de 16 à 29 ans auraient leurs mots à dire. Il a même précisé : « Jeunes, faites entendre votre cri ! » et le Vatican déploie des moyens pour vraiment les entendre. Car les jeunes ne sont pas l’avenir de l’Église mais avec tous, ils en sont le présent et même un présent (au sens de cadeau) pour l’Église. Laissons-nous interroger par leurs aspirations et entrainer par leur dynamisme.

Localement sur Asnières, déjà deux réunions ont eu lieu, en mai d’abord avec les responsables des mouvements et groupes liés aux 16-29 ans sur notre ville, puis en octobre avec aussi des jeunes de ces mouvements et groupes. Cette expérience synodale locale a vraiment été enthousiasmante pour tous les participants et pleine de promesse.

La première action concerne la diffusion la plus large possible du questionnaire du Vatican. La volonté du Pape à travers celui-ci est d’avoir une vision la plus précise sur la jeunesse du monde entier afin que le travail des évêques au synode entre le 3 et le 28 octobre 2018 soit réellement incarné. Et qu’ainsi la prochaine exhortation apostolique début 2019 soit un texte que tout jeune pourra recevoir comme une parole personnelle.
Tout jeune sans exception de religion, de culture … doit donc pouvoir recevoir personnellement l’invitation à donner son avis au Pape. Et c’est même un devoir pour les jeunes catholique de répondre et de diffuser ce questionnaire.

Pour cela notre diocèse à conçu une page facilement mémorisable : monavisaupape.fr

À cause de l’importance d’une telle consultation, le Vatican a décidé de prolonger l’accès à ce questionnaire jusqu’au 31 décembre 2017. Ne perdons pas cette occasion de dire aux jeunes, personnellement et en direct, que nous sommes prêts à les entendre et à leur donner la place qui leur reviens.

Le second axe de ce synode concerne le discernement des vocations, que le Pape François souhaite entendre au sens large du terme. En effet dans le document préparatoire, nous pouvons lire : « La vocation à l’amour revêt pour chacun une forme concrète dans la vie quotidienne à travers une série de choix qui allient état de vie, profession, style de vie, gestion du temps et de l’argent, etc. (…) L’objectif du discernement des vocations consiste à découvrir comment transformer ces choix, à la lumière de la foi en autant de pas vers la plénitude de la joie à laquelle nous sommes tous appelés. »

Accompagner en ce sens le discernement des vocations des jeunes, de tous les jeunes, est un véritable défi qui nécessite un déploiement local de l’expérience de l’Église dans ce domaine. Déjà des actions sont envisagées dans les écoles privées et dans les mouvements, et une réflexion a débuté pour à l’échelle de la ville promouvoir l’engagement des jeunes. Car Saint Jean-Paul II aimait le rappeler aux jeunes :

« Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde entier ! »

Enfin notez que le prochaine pèlerinage de Chartres les 6-8 avril 2018 est conçu comme une étape de ce synode et qu’il est même prévu au niveau diocésain d’envoyer une délégation à Rome pour un WE pendant le synode.

Pour rester informé de la suite du synode à Asnières et dans notre diocèse contactez-nous via le formulaire ci-dessous  ou même venez nous rencontrer directement pour faire entendre votre voix.

À tous, nous demandons la prière pour la réussite de ce synode et pour qu’il porte des fruits dans le monde et dans nos paroisses.

Père Julien,
Amaury Delloye,
Etienne de Vaumas,
Gregory Leurent,
Dorothée Daru

 

Nous contacter en remplissant le formulaire :