Noël est un message de paix pour tous.

par le Père Didier Rapin
Curé des paroisses Sainte-Geneviève et Notre-Dame du Perpétuel-Secours

 

« Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre ! »
voilà ce que chantaient les anges à la naissance du Christ.
Noël est un message de paix pour tous.

 

Nous fêtons Dieu venu demeurer parmi les hommes pour que les hommes partagent la vie de Dieu.

Comment vivre ce temps de Noël qui perdure jusqu’à la fête du baptême de Jésus Christ (le 13 janvier prochain) ? Comment vivre Noël au milieu de la surenchère commerciale qui invite à la consommation sans frein ? Comment vivre Noël alors que des drames se vivent aujourd’hui aux quatre coins du monde ?

Les grèves contre la réforme des retraites, les conflits sociaux, les difficultés de transports, la crise écologique rendent difficile et fatigant le quotidien. Pour d’autres, le quotidien, c’est aussi la maladie ou le deuil d’un proche, ou encore la solitude, le chômage ou la précarité ou simplement le désespoir d’une situation bloquée, sur le plan affectif, physique ou moral, ou sur le plan économique.

Pour les chrétiens, la fête de Noël (du latin natalis, « naissance », « nativité ») célèbre la naissance de Jésus. Mais il ne s’agit pas de vivre Noël simplement comme un anniversaire, même si c’est ainsi déjà donner toute sa place à Jésus. À Noël, nous célébrons Dieu qui s’est fait homme en Jésus. Nous fêtons Dieu venu demeurer parmi les hommes pour que les hommes partagent la vie de Dieu.

Nous fêtons Dieu venu sauver les hommes du mal.

Le Salut n’est pas fonction de nos échecs ou de nos réussites, de nos difficultés ou de nos facilités, mais fonction de la confiance (la foi) que chacun met dans cette Parole de l’ange : « Ne craignez pas car voici que je viens vous annoncer une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple : aujourd’hui vous est né un Sauveur. Il est le Messie, le Seigneur ».

À celui qui l’accueille, Dieu donne au jour le jour, le goût et la force de mener sa propre vie à la manière de Jésus-Christ : c’est-à- dire donner plus que prendre, partager plus que retenir, servir plus que se faire servir, aimer les autres comme soi-même, aimer comme Jésus-Christ a aimé et participer à la vie de Dieu lui- même. Et L’Église, en célébrant le Salut, en annonçant l’Évangile et en servant les hommes, est là pour nous donner les signes efficaces et les moyens d’accueillir Jésus le Christ. Il est notre Seigneur et notre Sauveur dans notre quotidien, et à nous d’en témoigner autour de nous.

Joyeux Noel !

Père Didier Rapin
Curé