Consécration ou Dédicace ?

par le Père Didier Rapin
Curé des paroisses Sainte-Geneviève et Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours

 

Nos églises de pierres sont un symbole de l’Église de Dieu, dont le Christ est la pierre d’angle et dont nous sommes les pierres vivantes.

L’église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours a été construite en 1936. La première pierre a été posée le 8 novembre 1934 par le Cardinal Verdier. Elle s’inscrivait dans le cadre des « Chantiers du cardinal ». Les évènements de 1939-1945 en ont décidé autrement. La guerre n’a pas permis l’aboutissement de ce projet.

 

Conséquence : l’église Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours n’a jamais été consacrée.

 

Aujourd’hui, tous les travaux ne sont pas finis ; notamment le campanile pour la cloche, mais l’essentiel est fait et l’église peut enfin être consacrée. La consécration d’un édifice destiné au culte s’appelle la « dédicace ».

 

Le terme de « consécration » est réservé aux personnes. La dédicace concerne les lieux destinés au culte de manière permanente et stable telles que les églises.

 

« La Dédicace est donc la célébration qui consacre une église comme lieu de culte et de prière. Elle devient vraiment Maison de Dieu et demeure des Hommes (…) La célébration de la dédicace d’une église est peut-être la plus complète et la plus significative des
cérémonies liturgiques » écrit Dom Robert Le Gall dans son Dictionnaire de Liturgie.

 

Nos églises de pierres sont un symbole de l’Église de Dieu, dont le Christ est la pierre d’angle et dont nous sommes les pierres vivantes. C’est elle qui est la véritable maison de prière, le temple de la gloire de Dieu, l’épouse que le Christ a acquise de son sang, qu’il vivifie de son Esprit, dans laquelle nous naissons à une vie nouvelle et éternelle. L’église de pierres est le lieu de l’eucharistie, « source et sommet de la vie chrétienne » (Concile Vatican II, Lumen Gentium), où est offert le Sacrifice du Christ, où il demeure présent dans le tabernacle.

 

Une telle célébration est exceptionnelle et rarissime de nos jours. Depuis plus 25 ans que je suis prêtre, ce sera la première fois que je vivrai une telle célébration. Il importe que le plus grand nombre de paroissiens (dans le respect des gestes sanitaires habituels) soit rassemblé autour de l’évêque, de ses prêtres et de ses diacres.

 

Je vous invite donc à vivre cette célébration de la dédicace de Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours le dimanche 15 novembre à 17h30.

Père Didier Rapin
Curé