Compte rendu financier de l’Ensemble Pastoral Asnières-Centre pour 2019

Vous trouverez ci-dessous les éléments financiers de l’année 2019. Vous y noterez que nous avons fini l’année avec un déficit presque nul, soit en nette amélioration par rapport à 2018 ; mais ceci est essentiellement du aux souscriptions, et nous vous en remercions.

Il est également important de noter que nous avons eu le plaisir de voir 164 nouveaux donateurs au denier en 2019.

Si les comptes semblent presque à l’équilibre, ceci est un peu trompeur. En effet, les sommes récoltées lors des souscriptions, sont placées sur un compte dédié et ne pourront être utilisées que pour leur objet prévu et non pour le budget de fonctionnement général, qui reste alors très déficitaire.

Cette année se caractérise aussi par la vente d’un bien immobilier le 61 rue du Révérend Père Christian Gilbert. Cette vente a permis d’acquérir des logements à construire sur le site, logements qui généreront des loyers pour de nombreuses années et viendront renforcer nos ressources sans entamer notre patrimoine.

Faire un don

Le Conseil Paroissial aux Affaires Économiques

 

Réponses à vos interrogations financières

Suite à la parution de cet article nous avons eu quelques questions auxquelles nous allons essayer de répondre.

Tout d’abord qu’est ce qu’une souscription :

Les moyens de financement d’une paroisse sont multiples mais certains sont mieux connus que d’autres. Le plus important en montant est le denier ( il donne d’ailleurs lieu à un crédit d’impôts), ensuite il y a les quêtes, puis le casuel ( c’est à dire les baptêmes, les mariages , les enterrements, et les messes) et enfin les cierges, tous ces éléments contribuent au financement courant de la paroisse ( salaires des laïques, rétribution des prêtres, charges de chauffage, entretien des locaux paroissiaux..).

Mais pour des dépenses particulièrement lourdes et ciblées, il peut être fait appel à une souscription : « c’est un appel aux dons lié à une action particulière » (cela peut aussi donner lieu à un crédit d’impôts). L’argent collecté pour une souscription ne peux être utilisé que pour la dépense dont il a été fait mention dans l’appel à souscription, il sera donc mis sur un compte particulier et servira à payer les factures de cette opération. Donc quand une année est déficitaire sans les souscriptions, cela nous oblige à puiser dans nos réserves pour assumer le fonctionnement courant, car nous ne pouvons pas prendre dans les sommes mises de côté pour les souscriptions.

La Quête par moyen électronique :

Il existe 2 moyens digitaux de participation à la quête : l’application « La Quête » et le site internet « La Quête catholique », dans les 2 cas l’offrande devra être précédée d’un choix de destination, il faudra indiquer vers qu’elle paroisse cette offrande devra aller. La paroisse recevra ensuite sur son compte la somme indiquée. Il est important de rappeler que la quête ne peux pas donner lieu à crédit d’impôt. En cette période de confinement ce moyen de soutien de l’ensemble paroissial devient vital pour nous permettre de continuer à payer nos charges de fonctionnement.

Suggestion qui nous a été faite :

« Pourquoi ne pas mettre en place une collecte à domicile de la quête pour les personnes non familières des moyens digitaux? »
Ce type de démarche est contraire à nos principes, en effet l’offrande que représente la quête correspond à une démarche personnelle, donne celui qui veux bien donner et ce qu’il peut donner. Aller à domicile reviendrait à obliger la personne visitée à donner, même si celle-ci a donné son accord au préalable, entre temps elle peut avoir changé d’avis, mais se sentir obligé de le faire lors de la visite.
Ensuite qui pour faire ces visites, comment choisir les personnes ? Nous entrons là dans des débats sans fin. Enfin le confinement ne durera pas éternellement, et ces personnes qui ne sont pas à l’aise avec les moyens digitaux, pourront alors contribuer à nouveau à la quête.

Le Conseil Paroissial aux Affaires Économiques
3 mai 2020