Ce qui fait notre bonheur !

par le Père Julien Brissier
Vicaire sur des paroisses Sainte-Geneviève et Notre-Dame du Perpétuel Secours

 

Le Sacerdoce c’est le bonheur d’être invité à éveiller, encourager, stimuler les charismes, les dons spirituels, de tous les membres du peuple de Dieu, du corps dont le Christ est la tête.

En cette saison des ordinations dont celle de 3 prêtres pour notre diocèse, j’aimerais faire résonner une parole de notre évêque Mgr Matthieu Rougé :

« Le Sacerdoce c’est le bonheur d’être invité à éveiller, encourager, stimuler les charismes, les dons spirituels, de tous les membres du peuple de Dieu, du corps dont le Christ est la tête. »

Vous allez me dire qu’une nouvelle fois, c’est un édito d’embauche pourtant ce n’est pas ainsi qu’il faut le recevoir.

Mais plutôt une invitation comme dit Saint-Paul à nous transformer en renouvelant notre façon de penser pour discerner quelle est la volonté de Dieu.

Au lieu de regarder d’abord nos difficultés et les lieux en tension par manque d’acteurs, regardons ensemble et rendons grâce pour les œuvres qui se déploient presque malgré nous.

Je pense d’abord à nos mouvements de scoutisme qui vont vivre leur raison d’être cet été : « sortir ».
Je pense aussi à l’Étape issue d’ailleurs il y a plus 20 ans d’une initiative au sein du groupe scout à Saint-Daniel.
Je pense enfin aux différents parcours de formation.

Quels sont donc les caractéristiques de ces mouvements ou services ?

  • Ils sont voulus et portés par une équipe de laïcs décidés à la mise en œuvre d’un projet qu’ils ont discerné dans la prière, avec l’appui leurs proches et confirmé dans un dialogue avec les prêtres et l’Équipe d’Animation Pastorale qui décide alors des moyens possibles pour soutenir ces projets.
  • Cette équipe s’appuie sur les compétences de chacun et propose aussi les formations nécessaires à la mission reçue.
  • Si cette équipe forme un noyau d’une grande générosité, ils savent agréger un grand nombre de bénévoles pour qui la charge sera plus légère. Chacun prenant une part de responsabilité à sa mesure.
  • Enfin pour leur renouvellement, elle n’hésite pas à aller chercher à l’extérieur de la communauté dans leur réseau d’amitié.

Si dans toutes ces œuvres, les prêtres ont leur place, il est intéressant de voir qu’elle n’y est pas centrale. Cela leur permet justement d’y avoir une présence d’attention et de prière aux personnes dont prennent soin ces œuvres. Ils peuvent ainsi accompagner avec joie de multiples projets jaillis du cœur des membres du peuple de Dieu.

C’est dans cet esprit que nous souhaitons déployer le service de l’accueil aux messes du dimanche et aussi que nous souhaitons aborder le mois missionnaire extraordinaire en octobre prochain, qui aura pour thème : Baptisés et envoyés !
L’Église du Christ en mission dans le monde.

Père Julien