Avec le CCFD Terre Solidaire, devenons semeurs de solidarité !

par Jacques Nouvel
CCFD Terre Solidaire

 

Face aux conflits, semer la paix ;
à l’égoïsme, semer la fraternité ;
aux inégalités, semer la justice ;
à l’oubli des autres, semer l’humanité ;
au désespoir, semer l’Espérance.

Nous aurons, chaque dimanche de carême, une attention particulière aux racines de la faim et de la misère, qui vont toujours ensemble : Face aux conflits, semer la paix ; à l’égoïsme, semer la fraternité ; aux inégalités, semer la justice ; à l’oubli des autres, semer l’humanité ; au désespoir, semer l’Espérance.

Bref : la solidarité. Avec tous, partout.

Nous ne vivons pas seuls, dans notre pays, si beau soit-il ; de partout nous viennent les fruits, les vêtements, les cadeaux de Noël… Les hommes aussi, qui fuient la misère et souhaitent vivre avec nous. Nous sommes dépendants les uns des autres ; souvent cela nous agace, on préfèrerait être bien chez soi, au chaud. En fermant les yeux sur le monde.

Mais ce n’est plus possible, Il vaut mieux en prendre son parti. Ne pas être seulement dépendant du sort de la planète, mais aller un peu plus loin : être solidaire. Partager, avec ceux qui nous sont proches, mais aussi avec ceux qui sont au loin. Nous faisons partie de la même humanité.

En avant pour un carême de solidarité !

Ouvrons nos paupières, regardons au loin, écoutons la voix du monde, ce monde que nous parcourons parfois en touriste et qui a tant besoin d’espoir, qui a tant de choses à nous dire… Le Carême est le temps béni pour cela.

Être disciple missionnaire du Christ, c’est se laisser évangéliser par les autres. Pas seulement par ceux avec qui nous sommes d’accord, par ceux avec qui « nous partageons les mêmes valeurs ». Par tous. Et partager avec eux, lorsque – c’est trop souvent le cas – ils sont démunis, exclus, chassés, sans-voix…

C’est, de Rerum Novarum à Laudato Si’ l’enseignement constant de l’Église.

Deux propositions de notre paroisse :

  • le 2ème dimanche de carême, une initiative concrète, portée par notre frère du Congo, le père Kongatua : un soutien à la population pygmée. L’aider.
  • le 5ème dimanche de carême : entendre l’appel du CCFD-Terre Solidaire (un beau nom !). Lui donner les moyens de sa mission d’Église.

À bientôt, et merci d’avance.

 

Jacques Nouvel
CCFD Terre Solidaire