Vivre la Semaine Sainte

par le Père Didier Rapin
Curé des paroisses Sainte-Geneviève et Notre-Dame du Perpétuel-Secours

 

Il est placé dans les maisons où il orne les crucifix : c’est faire entrer Jésus ressuscité dans nos maisons.

Six jours avant la fête de la Pâque juive, Jésus vient à Jérusalem. La foule l’acclame lors de son entrée dans la ville : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Elle a tapissé le sol de manteaux et de rameaux verts, formant comme un chemin royal en son honneur. « Hosanna » (de l’hébreu, cela signifie littéralement « Sauve donc ! », et c’est devenu un cri de triomphe mais aussi de joie et de confiance). Jésus le Christ, Dieu fait homme, est un roi mais un roi de paix, d’humilité et d’amour, venu sauver tous les hommes.

C’est en mémoire de ce jour que les catholiques portent des rameaux (de buis, d’olivier, de laurier ou de palmier, selon les régions). Ces rameaux, une fois bénis, sont tenus en main par les fidèles qui se mettent en marche, en procession : marche vers Pâques du peuple de Dieu à la suite du Christ. En franchissant les portes et en entrant dans l’église, l’assemblée, conduite par la croix de procession manifeste ce désir de suivre le Seigneur jusqu’au bout.

La tradition chrétienne veut que l’on emporte, après la messe, les rameaux bénits. Symbole de vie et de résurrection, le rameau est bien plus qu’un porte-bonheur.

Il est placé dans les maisons où il orne les crucifix : c’est faire entrer Jésus ressuscité dans nos maisons.
Voilà la Semaine Sainte qui commence. Elle commence avec le « Dimanche des Rameaux et de la Passion du Seigneur », qui unit le signe du triomphe du Christ Roi et l’annonce de sa Passion. Elle Inclut le Jeudi Saint (célébration de la cène et de l’institution de l’Eucharistie), le Vendredi Saint (célébration de la Passion du Christ et de sa mort sur la croix) et s’achève avec la vigile pascale pendant la nuit du samedi saint au dimanche de Pâques durant laquelle les catholiques célèbrent Pâques, passage des ténèbres à la lumière, victoire du Christ sur la mort par sa résurrection !

Cette Semaine Sainte s’ouvre pour vous avec un message que nous adresse notre évêque concernant les abus et les crimes révélés ces derniers mois qui ont suscité incompréhension, colère et découragement et blessure; Elle s’ouvre aussi avec une exhortation apostolique (Chritus Vivit) du pape François sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel.

 

Père Didier Rapin
Curé