« Être confirmé dans la foi ! »

par le Père Julien Brissier
Vicaire sur des paroisses Sainte-Geneviève et Notre-Dame du Perpétuel Secours

 

Voilà le véritable sens de la confirmation, qui est l’ultime étape de l’initiation chrétienne après le baptême et l’Eucharistie.

La confirmation ou chrismation est le don de Dieu nécessaire au déploiement de la vie chrétienne. « Reçoit l’Esprit saint le don de Dieu ! »

Vous le comprenez donc, cette réalité est loin et plus profonde que la définition commune »: « je confirme la foi reçu à mon baptême ». Ainsi donc, il ne faut pas attendre d’être sûr et certain de sa foi pour demander à être confirmé, bien au contraire.

Celui ou celle qui demande la confirmation est en fait plutôt dans l’attitude de ce papa de l’Évangile qui dit au Christ : « Je crois, viens au secours de mon manque de foi ! » ou en d’autres mots : « J’ai une foi personnelle mais je n’ai pas encore l’assurance pour la proclamer ». C’est l’attitude même des apôtres avant la Pentecôte.

Si ce sacrement est un don de Dieu, cela n’enlève pas la nécessité de se préparer à le recevoir au sein de nos communautés. Je tiens donc ici à remercier ceux qui donnent de leur temps et de leur compétence pour accompagner tous les confirmands jeunes ou adultes dans nos villes.

Cette préparation, bien sûr, a pour but d’actualiser la foi de chacun, mais aussi de mieux intégrer la vie de l’Église, d’en faire l’expérience et d’entrer dans la dynamique du témoignage de sa foi, foi qui sera par le sacrement confirmé par Dieu lui-même.

Viens, Esprit Saint ! Emplis le cœur de tes fidèles ! Allume en eux le feu de ton amour !

Père Julien Brissier