Nouvelle Année

par le Père Didier Rapin
Curé des paroisses Sainte-Geneviève et Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours

 

Dieu nous aime toujours, mieux que nous réussissons à le faire pour nous-mêmes.

En ces temps de crise sanitaire et économique, mes vœux les meilleurs pour l’année 2021, c’est de chercher à davantage vivre ensemble et en Église, l’unique mission reçue de notre Seigneur Jésus le Christ ressuscité. Cette mission se décline pour nos paroisses dans la visée pastorale suivante : « Dans un monde en pleine mutation, appelés par l’Esprit-Saint, bâtissons avec le Christ, une communauté de disciples- missionnaires priants, joyeux, fraternels et accueillants ».

 

Cette visée pastorale s’inscrit dans la dynamique « Église Verte » liée à l’encyclique « Laudato si » où le pape rappelle son engagement pour la promotion « d’une écologie intégrale », qui lie sauvegarde de l’environnement et lutte contre la pauvreté.

 

Comment vivre davantage notre mission si ce n’est en vivant davantage ce que nous rappelle le pape François dans son homélie de la nuit de Noël dont je vous livre ici un extrait :

« En la nuit de Noël s’est accomplie la grande prophétie d’Isaïe : « Un enfant est né pour nous, un fils nous a été donné » (Is. 9, 5). (…) et l’ange de l’Evangile de la nuit de Noël a annoncé : « Aujourd’hui est né pour vous un Sauveur » (Lc 2, 11). le Fils de Dieu, le béni par nature, vient faire de nous des fils bénis par grâce. Oui, Dieu vient au monde comme fils pour nous rendre fils de Dieu.

 

Quel don merveilleux ! Aujourd’hui Dieu nous émerveille et dit à chacun de nous : “ Tu es une merveille ”. Sœur, frère, ne perds pas courage. As- tu la tentation de te sentir fautif ? Dieu te dit : «Non tu es mon fils ! » As-tu la sensation de ne pas y arriver, la crainte d’être inadapté, la peur de ne pas sortir du tunnel de l’épreuve ? Dieu te dit : “ Courage, je suis avec toi”. Il ne te le dit pas en paroles, mais en se faisant fils comme toi et pour toi, pour te rappeler le point de départ de toute renaissance : te reconnaitre fils de Dieu, fille de Dieu.

 

C’est cela le cœur indestructible de notre espérance, le noyau incandescent qui soutient l’existence : sous nos qualités et nos défauts, plus forte que les blessures et les échecs du passé, les peurs et les inquiétudes pour l’avenir, il y a cette vérité : nous sommes des fils aimés. Et l’amour de Dieu pour nous ne dépend pas et ne dépendra jamais de nous : c’est un amour gratuit, une pure grâce. Cette nuit, nous a dit saint Paul « la grâce de Dieu s’est manifestée » (Tt 2, 11). Rien n’est plus précieux. (…) Dieu nous aime toujours, mieux que nous réussissons à le faire pour nous-mêmes. C’est son secret pour entrer dans notre cœur. Dieu sait que l’unique façon pour nous sauver, pour nous guérir de l’intérieur, c’est de nous aimer. Il sait que nous nous améliorons seulement en accueillant son amour infatigable, qui ne change pas mais nous change. Seul l’amour de Jésus transforme la vie, guérit les blessures les plus profondes, libère des cercles vicieux de l’insatisfaction, de la colère et de la plainte. »

 

Chers paroissiens, c’est ensemble que nous sommes tous appelés à devenir davantage des fils de Dieu, des frères de Jésus, grâce à l’Esprit Saint qui est Amour, dans la communion de l’Eglise, au service de l’unique mission du Christ : Annoncer l’Évangile, Célébrer le Salut, Servir la vie des hommes.

 

Meilleurs Vœux et Bonne année 2021 !

 

Père Didier Rapin
Curé