Tous Anges Gardiens

Dans l’évangile de la brebis perdue, Saint Matthieu nous dit que les plus petits d’entre nous ont les anges protecteurs les plus proches du cœur de Dieu.

Gardez-vous de mépriser aucun de ces petits car, je vous le dis, aux cieux leurs anges se tiennent sans cesse en présence de mon Père (Matthieu 18,10)

Le Seigneur concentre en effet toute sa force d’amour et de protection vers ses enfants isolés, sur ceux qui sont séparés du troupeau, devenus fragiles, qui sont en danger.

Ange en hébreux veut dire envoyé. Il est celui qui marche aux côtés de celui ou de celle pour qui il a reçu mission de protection. Il ne travaille pas pour son propre compte, il ne fait que relayer la volonté de Dieu.

Alors, si nous ne sommes pas des anges, nous pouvons essayer en cette période de nous identifier à eux, de devenir leur relais dans nos quartiers, nos immeubles et les maisons de nos rues.
Beaucoup d’entre nous le font naturellement mais c’est à chacun que l’esprit de veille et de protection est confié pour ces prochaines semaines.

Nous pouvons ainsi, en respectant toutes les règles de sécurité (gestes barrières, distances, lavage de mains, port de gants), sortir un moment dans notre rue, notre quartier. L’une des autorisations dérogatoires au confinement du décret du 16 mars 2020 est de permettre « l’assistance aux personnes vulnérables ».

Bien évidemment, il ne s’agit pas de rentrer chez quelqu’un et encore moins de toucher qui que ce soit, mais en marchant dans nos rues, d’échanger avec ceux que nous saluons aux balcons, de questionner par le biais des interphones afin de chercher, dans chaque immeuble, d’éventuelles personnes isolées, âgées et qui auraient besoin d’aide.

Nous pouvons appeler chacun à être vigilant et porter une attention à ses voisins, à s’assurer que les plus isolées restent en lien avec leur famille, des amis et qu’elles ne manquent de rien.

Il est possible aussi de laisser un numéro de téléphone aux personnes qui accepteraient d’être en vigilance dans leur immeuble et même d’afficher ce numéro dans les halls.

Dans la mesure où le confinement va durer plusieurs semaines, il nous faut dans un premier temps identifier ceux qui isolées et fragiles dans nos quartiers (nom, adresse et numéro de téléphone).

Puis, nous pouvons ensuite transmettre l’information vers d’autres qui se sont organisés de manière concertée (Secours Catholique, équipes Saint Vincent de Paul, services de la mairie, police municipale) afin d’organiser l’aide et l’assistance.

Enfin, avec notre accord de chacun bien évidemment, nous pourrons être envoyés vers les personnes identifiées dans le cadre de consignes sanitaires précises et qui nous serons transmises afin de pouvoir faire des courses, aller à la pharmacie, appeler et échanger, prendre du temps pour les écouter.

Pour ceux qui se sentent appelés à cette belle mission d’ange gardien, vous pouvez contacter:

Grégory LEURENT (Diacre)
au 06 10 47 11 05 ou par mail gl@scp-lp.com

Olivier BOMMELAER (Référent Solidarité à l’EAP)
au 07 87 38 95 98 ou par mail olivier.bommelaer@gmail.com


Télécharger l’afficher pour inviter les personnes à vous contacter