Mission écourtée au Tchad

Nous avons été envoyés en mission au Tchad par la Délégation Catholique pour la Coopération avec nos 3 enfants. Nous nous sommes envolés le 4 mars 2020, les esprits chargés de rêves, de joie, mais aussi d’inquiétude et d’un peu d’appréhension ! Nous ne connaissions rien, ou presque de l’Afrique et nous avons été plongés dans un univers qui nous a à la fois émerveillés, surpris, bouleversés, déstabilisés, parfois même choqués… Mais que de Joies ! Nous avons été merveilleusement accueillis par les tchadiens de notre quartier, la paroisse, la communauté des sœurs Xavières… Alors que nous avions déjà créé tant de liens, que nous commencions à nous sentir profondément attachés à ce pays qui allait être le nôtre pour 18 mois, ce fameux Coronavirus franchissait les frontières du Tchad. Les doutes, les questions se bousculent alors : notre mission à l’hôpital allait être mise au ralenti, écoles, magasins non-alimentaires, églises, mosquées, restaurants fermés, les conditions sanitaires déplorables du pays pour faire face à une crise d’une telle ampleur…

Il a fallu tout doucement prendre la difficile décision de rentrer en France. Accepter que cette décision-là était la plus raisonnable pour notre famille. Les Xavières, par leur connaissance du pays ont pu nous aider à discerner. Comment ne pas avoir le sentiment d’abandonner ceux qui nous accueillaient si bien ? Nous, nous partons mais eux, ils restent ? La crise qui frappe l’Europe aura des conséquences terribles, mais en Afrique…que va-t-il se passer ? Les conditions de vie, l’accès à l’éducation, les systèmes de santé sont déjà tellement précaires…Beaucoup nous disaient là-bas : « il faut prier, il faut beaucoup prier ». Paroissiens d’Asnières, en ce temps Pascal, nous confions à chacun de vous, qui nous avez soutenus et encouragés dans notre départ, ce peuple Tchadien qui souffre mais qui sait nous montrer tout son courage, sa force son espérance et sa ténacité pour que la vie triomphe sur la mort. « On est ensemble » comme ils disent, et c’est bien cela qui compte.

Vous pouvez suivre nos premiers pas en Afrique sur : delcourinafrica.travel.blog