Vacances et halte spirituelle

La plage, la montagne, la famille, en province ou à l’étranger, beaucoup d’entre nous, pas tous, vont pouvoir quitter Asnières pour un temps et rejoindre un lieu de vacances et de détente.

Le Seigneur qui nous accompagne toute l’année, ne nous abandonne pas pour autant sur le bord de la route et ne fuit pas la plage cet été, au contraire, Il nous y attend…

Car le temps de repos des vacances est un temps qui peut se vivre de manière tout à fait spirituelle.

Il peut notamment s’agir d’un temps de réflexion pour approfondir sa foi, discerner dans la prière, faire le point avant une décision importante à prendre, un temps de rencontre et même peut-être de réconciliation dans un autre contexte que sa vie habituelle, seul ou en famille.

Mais où et comment le vivre ?

Tout d’abord sur les routes de nos vacances. Toute l’année, des abbayes et des communautés proposent un ou plusieurs jours, une semaine ou un mois, pour partager leur vie et faire une expérience nouvelle au cœur d’une session ou d’un accueil spirituel.

Alors pourquoi ne pas découvrir ces lieux bienveillants que le Seigneur nous propose. Un arrêt sur la route pour une nuit et une matinée de découverte, de prière et de partage, une semaine de retraite. Tout est possible pour rencontrer le Seigneur de manière nouvelle hors de nos vies quotidiennes trépidantes et le laisser prendre soin de nous.

La plupart de ces lieux sont répertoriés dans le guide Saint Christophe. Ainsi en préparant notre trajet, regardons aussi les lieux d’accueil chrétiens pour les pèlerins de la vie que nous sommes.

Ensuite, une fois arrivé sur nos lieux de détente, notre corps au repos peut aussi devenir l’allié de notre prière. Demandons lui, non pas de tout lâcher ou de tout vivre dans l’agitation, mais à travers une attitude calme et détendue, un rythme respiratoire contrôlé, de nous rassembler, de nous unifier dans l’accueil de la tendresse de Dieu. La véritable intériorité commence avec le recueillement du corps.

C’est ainsi que nos vacances peuvent nous permettre de réintégrer notre terre intérieure et de refaire unité avec notre Seigneur ; lui qui est force, paix et tendresse pour chacun.

N’est-ce pas ce dont nous avons vraiment besoin pour notre rentrée ?

Ainsi, notre foi ne sera pas exclue de nos vacances, priée de revenir en septembre, ni une contrainte à notre détente mais bien au contraire la voie du repos en Dieu.

Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous donnerai le repos (Matthieu 11.28).

Déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car il prend soin de vous (Pierre 5.7).

Peu importe nos destinations, le Seigneur y sera présent pour nous offrir son repos et sa paix, et c’est un cadeau à ne pas manquer.

Nous pouvons nous adresser à Lui : « Seigneur, qu’attends-tu de moi cette année pour me mettre un peu plus à ta suite ? Qu’ai-je à te déposer avant de repartir ? »

Belles vacances à chacun.

Grégory